La semaine, en vrac

J’inaugure une catégorie à laquelle je vais tenter de m’astreindre toutes les semaines : La semaine, en vrac ou encore le Weekly Gazette ou encore un autre nom qui me plaira plus dans quelques temps. Ce que j’aime beaucoup dans ce type d’exercice, c’est le plaisir que j’ai en le relisant plus tard et en me remémorant des moments vécus que ma mémoire a oubliés.

Allez, c’est parti !

Lundi : une mauvaise nouvelle tombe. On se voyait quitter la région parisienne pour de nouvelles aventures au vert. Ce ne sera pas pour tout de suite. Notre projet tombe à l’eau, cela remet certaines choses en cause. J’essaie de voir le positif, mais c’est une grosse déception avant tout.

Mardi : après avoir eu l’impression la veille de ne pas avancer, de faire du sur place, retourner chez mes grands-parents pour faire du vide dans les affaires qu’on avait entreposer, ça fait du bien. On se débarrasse de beaucoup de choses, on en retrouve d’autres qu’on s’était promis de revenir chercher et qu’on avait oubliées. Mon été 2015 est marqué par le vide. Et ça fait du bien.

Mercredi : petite vitesse, journée à glandouiller, à profiter des derniers jours de vacances de mon Brun, à rêvasser.

Jeudi : un rendez-vous médical où on m’annonce une nouvelle qui m’anéantit. Si elle n’est pas grave, médicalement parlant, pour moi c’est un coup dur.

Vendredi : Je viens à bout de mon journal de voyage en Thailande que j’avais lâchement abandonné.

Samedi : hyper motivée par mon carnet de voyage de la veille, je m’applique à venir à bout de mon scrapbook de l’année 2007-2008 au cours de laquelle je vivais en Angleterre. Je suis ravie d’avoir pu ainsi trier des photos et des trucs en tout genre ramenés d’Outre Manche cette année là. Je continue de faire du vide et j’aime ça !

Dimanche : Journée en famille (cette partie de la famille qu’on n’aime pas trop…). La journée passe finalement vite et contre toute attente, regarder le concert de Johnny au Stade de France n’a pas été un tel supplice. On a bien rigolé !

Le soir, on finit la saison 7 de Parks and Recreation qui nous accompagnés tout le moi de juillet. On se sent triste que ce soit fini, on s’est tellement attaché aux personnages…

Et moi je m’endors en écourant Blackbird des Beatles, ma préférée.

J’essaierai de terminer sur la photo de la semaine. De moi ou bien de quelqu’un qui aura trouvé le moyen de m’émouvoir, de me faire rire ou de me faire râler car je ne suis pas aussi talentueuse.

Credit: azaar94 (https://www.flickr.com/photos/48576208@N04/)

Credit: azaar94

La petite chimiste

Depuis que j’ai découvert Hellocoton, j’ai beaucoup appris en terme de beauté et de cosmétiques. Mauvaise consommatrice à la base, j’apprends petit à petit à faire de meilleurs choix.

Depuis quelques mois, mon cheval de bataille, ce sont mes cheveux. J’aime mes cheveux, mais ceux-ci ne me le rendent pas vraiment. Mi-longs, châtains foncés, ils ne sont ni raides ni ondulés, ils sont un entre-deux pas glamour qui m’oblige à les sécher si je veux ressembler à quelque chose. A cela s’ajoute le fait qu’ils sont grassouillets et qu’il me faut les laver très trop régulièrement.

De blog en blog, j’ai pris conscience qu’il y avait deux trucs pas hyper friendly pour mes cheveux : les silicones et les sulfates. Jusque là ok. Là où ça se corse, c’est de trouver des produits capillaires qui en sont exempts. Bien sûr ça existe, mais moi je n’ai pas réussi à trouver mon bonheur. Lire la suite

Fireworks

J’ai eu la chance d’être très gâtée à Noël dernier en recevant un bel appareil photo numérique. Le mien était un peu vieillot même s’il faisait des photos très convenables. J’ai eu envie de changer. Mais je ne suis pas une très bonne photographe, et le numérique semble avoir été créé pour moi : je peux prendre cent fois la même photo sans complexe. Sauf que mes cent photos vont être trop foncées, trop claires, mal cadrées, de travers, etc etc etc… Je ne sais pas prendre de belles photos comme le font certains, des gens qui ne sont d’ailleurs pas photographes professionnels, juste passionnés.

Lire la suite

Splash

C’est l’été, c’est le moment où je ressors les couleurs de vernis que je range au fond du placard pendant les mois où elles ne sont pas vraiment de rigueur. J’avais vu un jour un tuto sur le merveilleux blog Pshiiit que j’avais très envie d’essayer, car le rendu était très sympa.

Bien sûr, étant à la fois moins douée en nail art et en photographie, ce qui suit n’est pas à la hauteur du maitre. Mais ce fut très fun à porter ! En revanche, beaucoup moins fun à faire, et donc j’ai immortalisé car clairement plus jamais je ne me lancerai dans pareille entreprise.

Lire la suite

Petits bonheurs

J’aime les listes, les listes de choses à faire, de livres à lire, de choses accomplies, et j’aime aussi les petits bonheurs que l’on liste. Des petites choses (ou des grandes) qui ont fait du bien, ont déclenché un sourire, un fou rire, un coeur un peu plus palpitant, ont fait du bien au moral.

Dernièrement, dans mes petits bonheurs, il y a eu…

  • du soleil et du ciel bleu, et une chaleur plus supportable la nuit
  • deux livres finis, un commencé
  • une séance natation, 1 km à nager, c’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup
  • des petites sèches qui marinent dans le frigo
  • l’idée de passer du temps avec ma maman pour son anniversaire
  • un pique nique carrément chic avec une amie
  • du vide et du nettoyage, on respire mieux dans l’appart
  • la possibilité de se coucher tard
  • … et de se lever tard
  • le début des vacances (et la fin de l’année scolaire, par extension)
  • un dîner très sympa à Orléans, à Voici venu le temps
  • l’éventualité d’un changement prochain
  • un traitement homéopathique qui semble marcher
  • les trois premières saisons de Parks & Recreation

waterlilies

Ils tirent leur révérence

Je ne suis pas bloggeuse mode/beauté, même si j’aime beaucoup lire ce genre de blog, en particulier les articles type « produits finis » parce que on sait sur la durée ce que les gens en ont pensé, et c’est plutôt ça qui m’intéresse, plutôt que le côté « on s’est toute jetées dessus parce que les autres l’ont fait avant nous et il parait que c’est trop bien mais en fait on n’en sait rien ! »

Depuis quelques temps j’entassais mes bouteilles et autres tubes dans la salle de bain, non pas vraiment pour en faire un article, car je ne sais pas trop faire, mais plus pour avoir un visuel de ce que j’allais être amenée à jeter. Lire la suite