Talents de chimiste

Le mois dernier, je fabriquais mon premier shampoing et j’en étais hyper fière ! J’en avais fait une petite quantité néanmoins, d’une part car je ne voulais pas gâcher trop de produits si jamais c’était loupé, d’autre part car j’avais envie de varier régulièrement de senteurs.

by Whitney Justesen

by Whitney Justesen

Lire la suite

Publicités

La Thé Box, moment magique

Comme pour les gels douche, j’ai profité des soldes pour m’offrir deux Thé Box. J’aime bien le concept mais ne suis pas encore certaine de vouloir m’abonner. Ces box(es) ont été aussi un test pour me décider.

Ce que j’ai adoré :

  • ouvrir la boite et découvrir, émerveillée, tout ce qu’elle contenait
  • la variété des produits proposés
  • le fait de ne détenir aucun de ces produits : que de la nouveauté !
  • et la surprise en en découvrant certains (genre… du vernis Peggy Sage. C’est inattendu ! Et le sirop Monin ! Et les petites graines pour planter un théier, steuplait !)
  • le côté graphique, tout est vraiment super joli (trop mignonnes les cartes postales)
  • les cahiers de saveurs qui en plus d’être jolis, sont bien pratiques pour savoir à quelle température faire bouillir son thé

J’ai donc acheté la Box Gatsby, le Magnifique :

Et la Box Grazia (impressionnante par tout ce qu’elle contenait !) :

J’ai un gros coup de coeur pour ce thé que je n’ai pas encore goûté mais que je réserve précieusement pour un moment où je serai au calme, prête à le déguster comme il se doit. Je suis une fan absolue de violette, et j’ai hâte de voir ce que ce mélange thé blanc / framboise / violette peut donner.

Et puis un thé qui s’appelle Black’n Mojito ne pouvait que m’enchanter !

Mais je ne suis pas beaucoup plus avancée dans ma réflexion. Je m’abonne ou pas ?

Les pour :

  • le moment de la découverte, quand tu ignores ce que tu vas trouver dedans
  • La variété des marques, des saveurs
  • Le fait de tester des thés que je n’aurais sans doute pas eu le courage d’acheter
  • Le fait de tester des marques inconnues

Les contre :

  • avoir peur de tomber sur une sélection qui ne me plait pas. Si ce n’est qu’un thé, ça ne fait rien, mais la boite Do Brazil contenait beaucoup trop de gingembre que je déteste cordialement.
  • ça a un coût, quoi qu’on en dise. Bon ok, c’est moins de 20€. C’est pas grand chose. Je dépense sans doute bien plus pour des conneries. Mais il faudrait que je sois raisonnable, et m’abonner à quoi que ce soit, ce n’est pas ce que j’appelle raisonnable !
  • Je n’ai pas de bouilloire avec température réglable : c’est dommage d’avoir du bon thé et de ne pas le préparer comme il faut. Et en acheter une, ça a un coût aussi. Mais ça peut-être une bonne idée de cadeau de noël…
  • Ca prend de la place. Elles sont grandes ces boites, quand même ! Ok, on peut les réutiliser intelligemment, mais j’ai peur que ça s’entasse longtemps dans mon salon…
  • J’ai un peu l’espoir que dans un avenir pas si lointain, le thé noir ne fasse plus partie de mes boissons quotidiennes. Et ça m’embête de devoir mettre de côté tous les thés noirs que je vais recevoir. (et puis ce serait me narguer cruellement, moi qui suis une adepte du thé noir, encore plus que du thé vert !)

Bon. Je sais pas. Je vais me laisser un mois ou deux de réflexion.

Farandole

Faites ce que je dis mais surtout pas ce que je fais ! Quand j’ai dit que j’attendais que les stocks s’écoulent avant de racheter un gel douche, je me suis un peu emballée. Et tant qu’à foutre en l’air mes nouveaux principes, j’en ai acheté six. Pour être sûr. Au moins, je n’ai pas acheté de produits hydratants pour le corps…

Lire la suite

Les objectifs de la semaine (first edition)

Pour cette dernière semaine de vacances, je mets un point d’honneur à en faire le plus possible (tout en me ménageant un peu quand même pour ne pas arriver le jour de la rentrée avec des cernes et un gros manque de motivation) :

  • terminer Landline de Rainbow Rowell (je trouve ses romans sans prétention mais agréables à lire. Je me retrouve dans ses personnages, c’est assez fou)
  • regarder The Judge et Imitation Game
  • Réfléchir à mes pratiques pédagogiques et enfin me mettre à la séquence de rentrée de mes 3ème Euro
  • Choisir le premier texte de version que je vais soumettre à mes étudiants de licence et me pencher dessus, très très sérieusement
  • Continuer mon roman pour lequel je n’aurai certainement plus de temps en septembre
  • Poster un ou deux articles, sur la Thé Box et sur ma routine capillaire, et peut-être même sur les produits finis cet été
  • Gérer des trucs administratifs qui me dépriment
  • Aller nager
  • Faire un tour chez Hema pour, entre autre, y acheter mon agenda, et jouer aux agents infiltrés en passant inaperçue aux yeux de mes anciens élèves qui passent leur temps dans le centre commercial où je compte aller

Weekly Gazette #5

Une semaine s’écoule, et elle était assez studieuse. J’ai consacré pas mal de temps à des lectures professionnelles (très intéressantes) et à une reprise progressive du boulot. Il y a eu aussi tout un pan administratif qui m’a un peu pourri la vie (et ce n’est pas fini) mais j’estime que cela a été noyé par toutes les autres choses bien que j’ai pu faire (aka écrire encore et encore et continuer mes entrainements de guitare qui commencent à payer !)

On est sortis de notre tanière samedi, ce qui ne nous était pas arrivé depuis longtemps, pour aller à une petite garden party qui a fait très plaisir à mon petit Brun. J’ai eu beaucoup l’impression de faire de la figuration et d’être parfois transparente aux yeux de tous les gens présents car ce ne sont pas des gens dont je suis proche, mais j’ai trouvé mon compte en voyant mon amoureux passer un bon moment.

Dimanche, un peu de ménage a permis de retrouver un endroit à vivre plus agréable et pour me récompenser, j’ai passé une petite commande sur Asos. On a aussi goûté un nouveau thé issu d’une Thé Box reçue récemment, et ça nous a enchanté.

La photo de la semaine vient d’une série que j’ai trouvé très poétique :

Jackpot !

Il n’y a rien de plus satisfaisant selon moi que de se fixer des objectifs et de les atteindre.

J’avais une to-do liste angoissante qui a commencé à me tordre l’estomac hier soir, je me suis levée de bonne heure en espérant arriver à en faire le plus possible.

Ce soir, j’ai le plaisir énorme de pouvoir rayer tous les éléments de ma liste, en particulier les plus pénibles, ceux que je rechignais à faire depuis des jours, en ayant même fait un chouya plus que ce qui était prévu.  Du coup, j’ai un poids énorme qui a totalement disparu de mes épaules, et je vais pouvoir passer une soirée et une nuit plus sereine. Et une journée de demain un peu plus cool, je pense !

Crédit Photo : trunklog.com

Crédit Photo : trunklog.com

Weekly Gazette #4

Les semaines s’enchainent un peu trop vite à mon goût. Les vacances touchent à leur fin, et il faut déjà penser à la rentrée. J’ai remis un peu le nez dans le boulot histoire de ne pas me retrouver à tout faire en dernière minute et en stress. Mais j’ai quand même beaucoup de mal à accepter l’idée qu’il faille retrouver une routine et un rythme de vie stressant.

J’ai profité de la semaine pour faire mon kilomètre de natation, passer une journée avec ma grand-mère, regarder des films, lire pas mal et commencer Eleanor et Park de Rainbow Rowell (parce que Fangirl m’avait vraiment plu), faire un henné pour avoir des cheveux aux reflets un peu rougeoyants (c’est assez joli), refaire un shampoing maison (à la figue cette fois), jouer de la guitare (et je suis heureuse de voir que pour une fois mes efforts paient, que la chanson commence vraiment à ressembler à quelque chose, et que j’ai réussi à muscler un peu ma man gauche, cette grosse feignasse !), découvrir deux Thé Box très chouettes et avoir encore plus envie de m’abonner, écrire des milliers de mots de mon roman, écouter beaucoup de musique (beaucoup de bandes originales, d’instrumental, de Tchaikovsky, de Keira Knightley dans Begin Again, et le Live 1.0 de Calogero que je n’avais pas écouté depuis la décennie précédente et j’avais oublié que j’adorais ce concert).

Enfin, j’ai passé le week-end toute seule à la maison et ça m’a fait beaucoup de bien de ne penser qu’à moi, d’être égoïste et de vivre à mon rythme.

Je regrette juste, encore, de ne pas être partie en vacances, de ne pas avoir lézardé sur une plage, de ne pas avoir fait un petit saut dans la ville de mon coeur…

Semaine nostalgie, photo nostalgie, prise à quelque chose près il y a un an jour pour jour.

La comédie musicale Let it Be au Garrick Theater

La comédie musicale Let it Be au Garrick Theater