Bilan de l’été

Certes, je n’ai pas beaucoup bougé. Mais je n’ai pas rien fait pour autant cet été.

  • Villes visitées : 1
  • Films vus : 34
  • Séries terminées : 2 (sept saisons de Parks & Recreation quand même ! Et Wet Hot American Summer !)
  • Séries bien avancées : 1 (plus qu’une saison de Elementary pour être à jour)
  • Livres lus : 13 (aurait pu faire mieux si j’avais eu l’occasion de lézarder sur la plage !)
  • Déménagements effectués : 1 (et rangement dans 200m², c’est pas rien !)
  • Chansons maitrisées à la guitare : 2 (fière, je suis!)
  • Kilomètres parcourus à la nage : 5
  • Garden Party : 1
  • Pique-niques et barbecues : trop peu
  • Mojitos : pas assez
  • Moments en bonne compagnie : pas mal mais peut mieux faire
  • Glaces : plein
  • Poids perdu : euh…
  • Moments en amoureux : à la pelle
  • Grasses matinées : quelques unes par-ci par-là, mais pas trop pour pouvoir profiter des longues journées
  • Dépenses pendant les soldes : plus que raisonnables
  • Ensoleillement : au poil !
  • Bronzage : décevant
  • Boulot : quasi zéro (bon score !)
  • Nouveaux thés découverts : 3

bookssummer2015 Lire la suite

Publicités

Happy

Au hasard de mes balades de blogs en blogs, je suis tombée sur ce tag qui me plait beaucoup : 5 films, 5 livres, 5 chansons et 5 séries qui me rendent heureuse.Le challenge réside dans le fait de n’en choisir que cinq à chaque fois…

5 Films

Le film qui me fait toujours du bien et que je tente de regarder tous les ans (de préférence à Noël, mais ce n’est pas obligatoire), c’est évidemment Love Actually. Il n’y a rien dans ce film qui soit à jeter. J’adore absolument tous les acteurs, et par extension leurs personnages, leurs interactions, leurs histoires d’amours. J’écoute la bande originale régulièrement. Je me régale de l’humour et de cette palette de voix et d’accents britanniques, cher à mon coeur.

Dans la même veine, je pense évidemment à Notting Hill, sans doute l’un de mes films de Hugh Grant préféré. Que dire ? Je suis une romantique invétérée et j’aime les comédies romantiques bien écrites et bien interprétées. Le film, comme sa bande son, a tout bon !

Ensuite, il y a Begin Again (New York Melody en français, j’ai toujours du mal avec les traductions mais celle-ci est vraiment pas mal finalement…) qui a été une vraie belle surprise. Je l’ai regardé dans l’avion qui m’emmenait en Thailande et j’ai adoré ce film que j’ai trouvé sans prétention mais très sincère, admirablement joué, sur un thème qui me plait : la musique, avec un de mes chouchous Mark Ruffalo, et Keira Knightley qui tient là le rôle que j’ai sans doute préféré dans toute sa filmographie. Ce film me fait me sentir bien, et fait partie de ces films que j’ai envie de voir avec une personne que j’adore, ma meilleure amie, pour un moment rien qu’à nous.

Dans la catégorie des comédies romantiques, il y a aussi Serendipity avec Kate Beckinsale et John Cusack que je n’ai pas revu depuis très longtemps, et c’est un tort car c’est une jolie histoire sur le hasard, les rencontres, le coup de foudre.

Et enfin, dans les comédies, pas forcement romantiques (ou si peu…), il y a Miss Congeniality dans lequel Sandra Bullock et Michael Caine sont à mourir de rire. C’est un film qui ne se prend pas au sérieux, et ça fait du bien.

5 livres

C’est plus difficile… J’essaie de ne pas relire un livre déjà lu. Il y a tant et tant de livres que je n’aurais sans doute jamais l’occasion de lire, alors j’évite de relire quoi que ce soit. Parmi les livres que j’ai lus un jour, il y en a bien quelques uns qui m’ont laissé un doux souvenir.

Le-petit-prince

Le Petit Prince, de St Exupéry, lu à l’âge adulte, avec le regret de ne jamais l’avoir eu dans les mains étant enfant.

harper-lee-ne-tirez-pas

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, de Harper Lee, une belle histoire sur l’innocence de l’enfance.

156538

North and South d’Elizabeth Gaskell, une des premières lectures imposées pendant mes études, le livre que je n’ai pu lâché avant de l’avoir fini, une histoire d’amour qui m’a profondément touchée à l’époque où je l’ai lu.

affaire-jane-eyre

L’Affaire Jane Eyre, de Jasper Fforde, et tous les suivants, car j’adore le personnage Thursday Next et l’univers complètement barré que l’auteur a créé. Un des rares auteurs à réellement me faire rire.

FANGIRL_CoverDec2012

Fangirl de Rainbow Rowell, de la chick-lit, peut-être, mais au ton très juste et sur une jeune fille qui n’est pas sans me rappeler celle que j’ai été aussi, il y a une dizaine d’années.

5 chansons

La musique, globalement, me rend heureuse, ou en tous cas, m’accompagne dans différents états d’âme. Mais il y a quelques chansons qui ne manquent jamais de me donner ou redonner le sourire :

Accidentally in love des Counting Crows

Twist and Shout des Beatles

Got my mind set on you de George Harrison

Happy Together des Turtles

There she goes de The La’s

5 séries

En grande sérivore, pas évident de se limiter à cinq, alors je vais tenter de me concentrer sur les séries qui m’ont, là aussi, fait du bien, fait sourire, rire, éventuellement pleurer mais pas trop, émue en tous cas, et que, à l’inverse des livres, je n’hésite pas à ressortir lorsque j’en ai besoin.

Gilmore Girls, pour commencer, sans hésitation, car l’univers de Stars Hollow et le personnage de Lorelai Gilmore sont deux tickets pour la bonne humeur, avec quelques turbulences de temps à autre, mais jamais pour très longtemps.

Parks and Recreation mérite amplement sa place ici, même si je l’ai découverte sur le tard, parce que c’est certes drôle, mais c’est un tout qui fait qu’à la fin de chaque épisode, mon petit coeur est ravi d’avoir passé vingt minutes avec ces personnages.

Sex & the City, qui m’a accompagnée pendant des années, qui est un des éléments qui cimente ma plus belle histoire d’amitié. (je n’ai pas trouvé de vidéo qui me plaisait de la série alors j’ai triché avec le film, mais on ne va pas chipoter, si ?)

The Lizzie Bennet Diaries, une websérie avec Ashley Clement dans le rôle de la célèbre Elizabeth Bennet qui raconte dans son vlog sa place au sein d’une famille de trois soeurs, d’un père et d’une mère qui cherche à marier sa progéniture, et bien sûr de sa rencontre avec cet horrible personnage qu’est William Darcy. La suite, tout le monde la connait. Mais cette adaptation des temps modernes est drôle, fine et parfaitement réalisée. Les acteurs sont peu voir pas connus, et c’est bien dommage ! (j’ai carrément mis le lien du premier épisode. Le regarder c’est l’adopter !)

La dernière est difficile à trouver car je réalise que je regarde beaucoup de drama et que ce ne sont pas forcément des séries que l’on regarde le coeur léger et desquelles on ressort avec un large sourire. Je vais donc glisser ma séries préférées de tous les temps, j’ai nommé The West Wing, qui bien que traitant fidèlement de politique, est aussi pleine d’humour, particulièrement bien écrite avec ses dialogues tranchants et son cast à couper le souffle. Tout n’a pas été tout rose ou très marrant, mais je regarde toujours différents épisodes avec beaucoup de plaisir.

En juillet, fais aussi ce qu’il te plait

En juillet, pour une fois, on n’est pas partis en vacances. Le soleil et la plage me manquent mais c’est ainsi. Disons que ça nous permet de mettre de côté pour un joli voyage qui nous tient à coeur depuis quelques années.

jakegivens

by Jake Givens @ Unplash

Du coup, en juillet, le goût des vacances, ça a été un pique-nique au parc Monceau, une bière à Orléans, un concert de Johnny Hallyday dans une salle de ciné improvisée (et beaucoup de rigolade), des thés glacés maison, des jupes un peu plus courte et des chaussures ouvertes, deux romans, mon roman, des films et des séries.

Lire la suite