I do. I do not.

Il y a quelques mois, j’ai appris par mon service de renseignements généraux (aka Facebook, pour ne pas le citer) que celle qui fut, il y a une éternité, ma meilleure amie, s’était mariée.

J’utilise le passé car le temps, l’âge et l’instinct de survie nous ont éloignées. On est toujours copines sur le SRG (service des renseignements généraux), on se souhaite nos anniversaires, à l’occasion on prend un verre, mais on n’est plus vraiment très proches. Il y a les jours où je regrette et ceux où je me réjouis de toutes les rencontres que j’ai faites entre temps. Et le regret n’a alors plus sa place.

Apprendre qu’elle s’était mariée m’a poussée à me poser la question, forcément. Lire la suite